HomeSur nousActuelProgrammeCollectionsProjetsExpositionsPublications

MUSEO GIANDUJA

Grugliasco
Villa Boriglione Parco Culturale Le Serre via Tiziano Lanza 31

 

 

 

 

 

Après dix ans des récherches et des acquisitions des matériaux précieux de l´époque, l'Istituto per i Beni Marionettistici e il Teatro Popolare ouvre leMuseo Gianduja, dans le cadre merveilleux de la Villa Boriglione du 18e siècle, au coeur du Parco Culturale Le Serre à Grugliasco. Le Musée est né pour faire honneur au masque piemontèse dont l ´histoire va ensemble avec celle du Risorgimento.

Du théâtre aux journaux satiriques, Gianduja offre dans l ´histoire un image de lui-même totalment different de celui dont on croit habituellement: pas un Gianduja avec la bouteille dans la main, mais un Gianduja heroique dans plusieurs aspects: pure réincarnation du peuple et pas une caricature.

L' installation très impressionante est de Claudio Cinelli, un des grands maîtres internationaux du théâtre de marionnettes, et se sert des téchnologies les plus modernes pour illustrer l´excellence "giandujesque" presentée dans le musée et répandue sur le territoire regional.

La tradition veut que le masque de Gianduja soit inventé en 1808 par les deux plus grands marionnettistes de leur temps: Giovanni Battista Sales et Gioacchino Bellone. Mais des études plus récentes datent au plus tôt la naissance de Gianduja ensemble avec celle de ses "cousins" de l ´autre côté des Alpes (Jannot, Jocrisse, Guignol, Lafleur.), fils de la revoution francaise.

Dans les deux siècles de sa vie, Gianduja a parcourru une parabole bien definée qui l ´a fait unir son histoire avec celle du Risorgimento, devenant ainsi un des symboles populaires de l´Unité. Il n ´a pas d´ événement que ne soit pas traversé par Gianduja: des espositions mondiales aux guerres coloniales et mondiales.... jusqu´à l ´ouverture de la Fiat. Le Fascisme, enémi des dialects, a minimalisé Gianduja qui, suivant le destin des autres masques, était reduit à un fait régional de folclore mal estimée. Gianduja répresente bien d ´autres valeurs che le bonhomme avec lle visage rouge du buvard, fait clairement proposé dans le parcours de l´exposition.

Les matériaux esposés font partie des collections de l ´Istituto per i Beni Marionettistici e il Teatro Popolare, qui possède une recolte présqu ´unique sur le thème, comprenant des marionnetes à gain et à fil, décors, théâtres, scénarios manuscrits, documents, publicité, designs, des publications divers, fotografies historiques, des objets...D´estrème importance y est le fonds Sales-Bellone comprenant vingt scénarios manuscrits de 1804 à 1829, parmi lesquels " Le 99 disgrazie di Gianduja", texte du spectacle historique avec lequel, le 25 novembre 1808, le masque a été officialment présenté à Turin.

Les Thèmes du parcours:
- Les origines de Gianduja et la conquête du théâtre (Les marionnettistes en Piemont au 18 e siècle)
- Sales et Bellone: les "créateurs" de Gianduja
- Giovanni Tosetti et la naissance du théâtre au piemontois
- L'heredité de Sales et la compagnie Lupi
- Gianduja et le Risorgimento (Gianduja icone du Risorgimento)
- Les grands illustrateurs satiriques du "Pasquino" et du "Fischietto"
- La Convention de Septembre et la Via Crucis di Gianduja
- Le voyage de la capitale de Turin à Rome.
- Gianduja et les grands carnevaux torinois (Torino de capitale politique à capitale industrielle)
- Le carneval comme signe de rénaissance: la première Giandujeide
- Le carneval comme signe de l'unité nationale: le Congrès des Masques
- Gianduja et les produits (Gianduja et le chocolat - Gianduja marque des produits divers)
- Gianduja au 20 e siècle (Descente du rôle politique du carneval et de Gianduja)
- Gianduja à travers la vue des artistis contemporains: Golia, Albani, Gec.)

 

  Inauguration du musée

  Première visite au musée

Promenade dans le musée

Marionnettes diverses