HomeSur nousActuelProgrammeCollectionsProjetsExpositionsPublications

Le théâtre populaire et la memoire

 

 

 

 

 

Le théâtre cherche toujours soi-même, sa raison d´être. Dans ce sens tout théâtre a la tendence d´être populaire, la tendence à une communication pleine, capable de s´adresser à tout publique possible. Théoriquement la distinction entre théâtre d ´art et théâtre populaire est denué de tout fondement. Par conséquence, il peut sembler inutile de s´occuper comme nous du théâtre populaire, cependant par des temoinages récents et lointains nous cherchons à documenter et étudier ce théâtre dont on parle peu et que l´on enferme volontièrement dans le ghetto des moindres phénomènes folkloriques. Si nous rétenons qu ´il faut l ´étudier et documenter, la raison en est simple: dans les diverses formes du spectacle populaire, de la chanson narrative jusqu ´aux marionnettes, aux variétés, au cirque et au théâtre des rues on peut voir et réconnaître les eléments qui au cours des siècles et des differentes cultures forment le fondement du théâtre. Partant d ´un étât germinal, peut-être aussi brut, nous pouvons voir y naître la source et la suivre pour mieux comprendre les langages du théâtre.
En particulier l´Institut s´occupe des expériences théâtrales qui représentent sous divers points de vue les précises fonctions sociales du théâtre. Les champs de recherche sont divers: du théâtre éducatif de Don Bosco à la naissance des drames d´amateurs catholiques jusqu´au théâtre en tant qu´expression d´une memoire collective retrouvée, comme le projet Cantoregi à Carignano ou l´evenement de spectacle Il sole della fiumana. Volpedo racconta il Quarto Stato réalisé à Volpedia après plusieures années de travail.

 

retour