HomeSur nousActuelProgrammeCollectionsProjetsExpositionsPublications

La tradition des marionnettes au Piemont

 

 

 

 

Les recherches initiées au cours des années ont rendu évident que le Piemont peut être considéré comme un des berceaux du spectacle avec marionnettes pas seulement en Italie mais aussi en Europe. Il s´agit d´un phénomène de larges proportions, caracterisé par les activités de beaucoup de familles de marionnettistes et par la création de masques originaux: Gerolamo, Gironi, Gianduja, Famiola. Quelques compagnies ont emigrés et trouvé leur fortune ailleurs. C´est le cas, p. ex., du turinois Giuseppe Fiando qui au debut du 19e siècle a ouvert à Milan un théâtre tellement fameux qu´il est cité dans tous les guides, italiens et francais, et qui devenait un obligation dans le programme des voyageurs de ce temps, parmi eux les frères Goncourt et Gustave Flaubert. Mais déjà dans la deuxième moitié du 18e siècle le spectacle avec marionnettes était le plus populaire: les dizaines de noms retrouvés qui ouvrent de nouveaux champs d´études le prouvent. Un nom parmi tous: Teresa Gioannini Gandolfo, qui pendant environs un demi siècle, avec milles difficultés, restait une protagoniste tenace des scènes turinoises. Une personne extraordinaire - pas seulement dans le monde du spectacle - qui avait dirigé au 18e siècle une compagnie tout autre que petite et l´avait organisée elle-même. Mais le siècle doré sera le 19e siècle avec les compagnies du déjà cité Fiando, de Giovanni Battista Sales et Gioacchino Bellone, des familles Lupi, Colla, Monticelli, Rizzi, Razzetti, Rame, Ajmino, Pallavicini, Marengo, Burzio, et puis Sarina, Gambarutti, Concordia, Niemen... pour nomer seulement les plus importants d´un phenomène théâtral unique dans son genre.

 

retour